Croquis de la ville américaine en séries-Tv

Les séries télévisées ont tendance à inscrire leur récit dans des espaces géographiques – notamment urbains – fortement marqués. Avec leur récits étalés – tendance feuilleton – et fragmentés – au caractère souvent choral – elles semblent proposer une forme narrative remarquablement adaptée pour rendre compte de « l’innovation géographique prise sur le vif » (Tissier 2007) : à savoir, l’étalement urbain – urban sprawl – et la fragmentation socio-spatiale.

   Bertrand Pleven

http://www.metropolitiques.eu/Miami-un-decor-a-l-envers.html

JPEG - 60.4 ko

GIF - 21.9 ko

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s